La crainte qui revient le plus souvent lorsque l’on veut planter des bambous dans son jardin que ce soit en isolé ou pour réaliser une haie est que celui-ci est envahissant. Sa croissance est un atout mais aussi un inconvénient pour beaucoup. Néanmoins, hormis de choisir un pot, il existe de nombreuses solutions pour empêcher le bambou d’envahir votre jardin, de trop se développer. La meilleure méthode est de choisir bien entendu de choisir un bambou non traçant pour planter dans votre jardin, le bambou cespiteux est principalement issu de la variété des Fargesia. Ils vont plutôt rester en touffes compactes sur une surface restreint et n’auront pas tendance à coloniser votre terrain. (lien vers article spécifique sur le bambou non traçant)

Limiter sa croissance en hauteur

jeunes pousses de bambous en plein développement

ne pas se faire envahir par les bambous c’est aussi limiter leur croissance en hauteur

Tout d’abord, pour éviter que la hauteur d’un bambou ne vous gêne, le mieux est naturellement de choisir la bonne variété et anticiper ainsi au mieux la taille que celui-ci fera à maturité pour ensuite simplement l’entretenir. Cela déjà limite considérablement les mauvaises surprises. Des bambous qui se plaisent particulièrement bien dans le sol de votre terrain peuvent parfois croître plus que prévu.
Couper la pointe de vos bambous avant le développement de leur branche.
Sinon une autre méthode consiste à ramener le chaume à votre hauteur délicatement et couper la grandeur qui vous convient. Un mouvement sec peut également permettre de détacher la pointe à partir d’un nœud. L’extrémité du bambou tombe ainsi suite à ce mouvement.

Tailler à la hauteur que l’on souhaite

C’est malheureusement la solution de dernier recours et rarement la meilleure. Tailler les chaumes à une certaines hauteur n’est pas forcement très esthétique mais reste le seul moyen de limiter leur extension.
Limiter l’entretien et moins nourrir le bambou (arrosage, amendement, …) permet également en amont d’influencer la taille futur de votre végétal et donc de pourquoi pas limiter son développement futur et donc sa hauteur. Les futures pousses ne devraient pas dépasser celles en place actuellement.

Sélectionner les turions à éliminer

turion de bambou

pousse d’un jeune turion de bambou

Observer vos bambous et regarder de quel diamètre sont ceux qui ont la taille que vous souhaitez obtenir.

Comme vu précédemment à propos de la croissance du bambou, les turions font à leur sortie de terre le diamètre du chaume à maturité.

Sélectionner dès leur apparition ceux qui ont un diamètre supérieur à cette référence et éliminez-les.

Conserver bien sur les plus petits déjà sortis ou à venir. Vous n’aurez ainsi pas de mauvaise surprise.

Comment empêcher le bambou de s’étendre au jardin

Que l’on mette en place sois même une barrière à la progression de notre graminée ou que les rhizomes du bambou non traçant rencontrent un obstacle dans leur progression souterraine, on peut éviter que celui-ci progressivement ne colonise tout votre terrain.

Quelques obstacles naturels

Un petit cours d’eau

Un simple petit ruisseau peut barrer et stopper le développement des rhizomes. Cette information est toujours intéressante surtout que beaucoup de propriétaire on un ruisselet qui passe dans leur terrain : bon à savoir donc.

La pelouse de votre jardin

On pousse souvent à tort que la pelouse sera abîmé par l’invasion de rhizomes. Si celle-ci est bien entretenue donc régulièrement tondue vous n’avez pas de souci à vous faire, le passage de la tondeuse coupera les tout jeunes turions.

Une allée

Une allée fréquentée et suffisamment large pose souvent problème à la progression des rhizomes. Le sol y est tassé, compacté ce qui nuit à son développement car il a besoin qu’il soit à minima souple pour pousser.

Mettre en place soi même une barrière pour stopper son extension

Installer une barrière anti-rhizome

La méthode classique et très souvent conseillée consiste en enterrer une barrière anti rhizome. Elle se présente généralement sous forme de rouleau de film plastique imputrescible résistant en polyéthylène haute densité d’une largeur d’environ 70cm. Elle est enterrée avec un léger angle et on la laisse dépasser de quelques centimètres. On peut ainsi installer cette barrière pour stopper et décourager la progression des rhizomes à la plantation même des bambous comme bien plus tard. Cette technique reste la plus préconisées par les pépiniéristes professionnels.

Le mur

Si les fondations d’un mur sont suffisamment profondes, celui-ci sera un obstacle sûr et pratique.

Haie de bambous le long d'un mur

les rhizomes ne franchiront pas un mur avec de profondes fondations

Une simple tranchée lorsque c’est possible
Une simple tranchée pas forcément de grande taille peut se révéler particulièrement efficace tout en étant facile à mettre en place. Une bonne trentaine de centimètres est prévoir en profondeur… Quelques centimètres de largeur (20-25 cm). L’objectif ici de nettoyer et surveiller la tranchée, notamment en automne et hiver particulière faste pour les rhizomes. A leur apparition, vous pouvez les couper et les retirer s’ils l’ont traversé ce qui constitue un très bon moyen de contrôler leur progression.