L’entretien des bambous dans votre jardin n’est pas véritablement difficile. Il consiste à respecter quelques règles de bon sens et aussi d’être observateur.
Dans les faits, le bambou devra recevoir suffisamment d’eau, peut-être également un apport d’engrais et devra être taillé régulièrement. Compliqué, et bien non comme vous nous allons voir ensemble.

L’arrosage des bambous : de l’observation et du bon sens

Il est évident que la fréquence d’arrosage et la manière dont vous allez les arrosez dépend dans un premier temps de la région où sont plantés les bambous. Certaines régions sont suffisamment pluvieuses et arrosées pour ne pas avoir à arroser les bambous, la pluie et l’humidité contenues dans les sols suffisent.

Quand et quelle fréquence arroser un bambou ?

Les périodes de sécheresse doivent susciter votre vigilance. L’arrosage durant le premier été qui suivra la plantation de vos bambous est important d’autant plus important que plusieurs semaines sans aucune goutte de pluie peuvent se succéder. On veillera alors à arroser régulièrement, une fois par semaine environ. L’objectif n’est pas non plus d’arroser trop souvent, la manière est aussi à prendre en compte.
Concrètement, il est préférable d’arroser copieusement un peu moins souvent que procéder à un apport d’eau plus léger et répétitif. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un apport d’eau conséquent détrempera et pénétrera la terre sur de nombreux centimètres de profondeur et aidera les racines à se développer. A l’inverse, un apport d’eau superficiel et plus fréquent favorisera un développement du système racinaire en surface bien plus vulnérables aux coups de chaud et la sècheresse.
Les bambous en hiver sont en phase de repos végétatif. Il n’est pas, la plupart du temps, nécessaire de les arroser.

Quel type d’arrosage mettre en place, dans quel cas ?

Le système par aspersion est à privilégier dans le cas de plantation de groupe de bambous au jardin. Il est utile quand ils sont groupés mais il faut néanmoins faire attention et veiller à ce que tous les plants soient vraiment arrosés.
Le goutte à goutte est particulièrement recommandé pour apporter de l’eau régulièrement pour une haie de bambous, toute plantation linéaire, la culture des bambous en bac et en pot.

Doit-on nourrir un bambou, a-t-il besoin d’engrais ?

Cela dépend dans un premier temps de la nature et la richesse du sol dans lequel celui-ci a été planté. Si votre sol est assez riche en azote, aucun problème alors celui-ci trouvera de quoi se développer. Par contre, même si ce n’est pas réellement une obligation, l’apport d’un fertilisant azoté permet aux bambous de mieux croitre et d’atteindre une taille conséquente proche de celle qu’ils auraient dans des conditions optimales.
Juste avant le printemps (à la mi mars maximum) et durant l’été en juillet et en aout, ils pourront ainsi bénéficier d’apport d’engrais azoté comparable à celui utilisé pour le gazon.
L’épandage de fumier en surface en hiver est tout aussi utile. Il agira bien-sur sur le développement de nouvelles pousses avec un temps de retard un an plus tard.

Le bambou a-t-il besoin d’une taille d’entretien ?

Oui et votre cisaille vous sera utile. Cette taille d’entretien, de rajeunissement pour que vos bambous soient vigoureux est nécessaire afin d’éclaircir les bambous quand leurs chaumes deviennent trop denses.
Classiquement elle se réalise juste avant le développement des nouvelles pousses au printemps. Aussi, une taille de formation est utile pour apporter plus de densité et volume au feuillage dans le cas d’une haie par exemple. En isole, la complexité revient essentiellement à différencier les nouveaux chaumes des anciens

Dois-je protéger mon bambou  en hiver surtout si il neige

Pailler le sol est particulièrement efficace pour protéger les rhizomes du froid. Les bambous en pot pourront être remisés ou mis sous abris.